Quel est l’argument de vente principal de l’Ethereum ?

Les cryptomonnaies sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. Les marchés financiers en regorgent littéralement et de nombreux commerçants se montrent plus souples quant au paiement en actifs dématérialisés. Cette situation ne peut donc qu’influer sur le régime de vente/achat des cryptomonnaies, qui était jusque-là assez faible en comparaison aux actifs fiduciaires. C’est le cas notamment de l’Ethereum qui se vend et s’achète comme des petits pains comme on dit. Si, vous aussi, vous souhaitez en savoir plus sur la vente de l’Ethereum et tous ses secrets, continuez à lire.

Plusieurs alternatives pour la vente des Ethereum

Ce n’est plus un secret ; l’Ethereum fait un véritable carton depuis peu. Avant placé aux alentours de 100 euros l’unité, l’Ether dépasse désormais la barre des 1 000 euros depuis sa montée en flèche en bourse. Ce n’est certainement pas un bon moment pour acheter des Ethereum, mais en ce qui concerne la vente, c’est un filon d’or assuré. Les mineurs et autres personnes possédant à leur actif des Ethereum peuvent vite s’enrichir en ne vendant que quelques unités à la fois pendant cette hausse spéculative graduelle. Et les moyens pour vendre sont assez nombreux et diversifiés. De quoi plaire à tout le monde et donc, augmenter le trafic de vente de l’Ethereum. Pour vendre de l’ETH, vous devrez impérativement passer par une des solutions suivantes :

  • Une plateforme d’échange/vente ;
  • Un site de vente de particulier à particulier.

Passer par les plateformes d’échange pour la vente des Ethereum

Opter pour les interfaces spécialisées dans l’échange de cryptomonnaies est sans aucun doute la meilleure solution pour les possesseurs d’ETH qui n’ont aucune expérience transactionnelle à leur actif. Sécurisées et faciles d’accès, ce genre de plateformes assure donc des échanges simplifiés sans trop risquer de se faire arnaquer aux utilisateurs. Bien évidemment, il y aura tout un protocole d’inscription à suivre. Ce dernier change d’une plateforme à une autre, mais de façon générique, on vous demandera toujours de :

Cette dernière étape est très importante ; c’est elle qui va vous permettre de mettre plusieurs actifs en vente à la fois. Le rôle que va jouer la plateforme d’échange est celui d’un entremetteur ; elle va publier votre offre qui va être vue par un autre utilisateur, un acheteur cette fois-ci. Ce dernier va acheter vos Ethereum et la plateforme se chargera de prélever les ETH de votre portefeuille électronique. Cette dernière va également se charger de virer la somme reçue en monnaie fiduciaire à votre compte en banque renseigné.

Mais attention, tout cela est loin d’être gratuit. Les plateformes d’échange imposent en général des frais qui prennent la forme de pourcentages sur chaque transaction. Ça va du 0.1 % jusqu’au 10 % pour certaines plateformes. Il faudra donc faire très attention au moment de choisir son intermédiaire ; les bénéfices réalisés peuvent vite être amoindris si ce dernier est trop gourmand en frais.

Plateformes particulières pour la vente des Ethereum

Il y a également l’option des sites de vente en peer-to-peer, c’est-à-dire de particulier à particulier. Cette fois-ci, ce sera à vous de gérer et optimiser tous les détails concernant les transactions (taux, portefeuilles, délais…), la plateforme va simplement servir de base concrète pour cela. Ce sont des contrats intelligents (Smart Contrats) qui sont chargés de verser les sommes dues aux acheteurs/vendeurs après chaque transaction. Ce système est donc basé sur une décentralisation effective et ne nécessite pas vraiment de main d’œuvre active. Là encore, des frais sont à prévoir, mais ils seront moindres en comparaison à ceux des plateformes d’échange.

Laisser un commentaire

sem, Nullam quis, Donec eget et, Curabitur ut dolor. lectus venenatis,