Comment réussir son investissement locatif ?

L’investissement locatif est considéré comment étant l’un des investissements que les français préfèrent. En effet, il s’agit d’une bonne solution afin de s’assurer un avenir radieux.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ?

L’investissement immobilier locatif est un placement robuste et qui a pour avantage de résoudre plusieurs problématiques différentes, selon vos objectifs, préoccupations et votre situation particulière. En effet, il existe plusieurs manières de voir l’investissement locatif. Vous pouvez le voir comme :

  • Un plan d’épargne afin de préparer sereinement votre avenir ;
  • Un complément de revenu constant afin de vous constituer un capital retraite ;
  • Une façon de réduire vos impôts. En effet, l’Etat a mis en place des lois permettant la défiscalisation dans le but de stimuler et de soutenir les investissements immobiliers ;
  • Une manière de construire un patrimoine afin de protéger votre famille. Vous pourrez ainsi transmettre votre capital ou le revendre en cas de coup dur.

Quels sont les objectifs de l’investissement immobilier locatif ?

Comme nous l’avons évoqué, l’investissement dans la pierre permet de répondre à différents objectifs correspondant aux différentes problématiques et aux différents projets de chaque investisseur. Piur répondre à ceux-ci, certains viseront des revenus, d’autres une plus-value.

Voici les principaux objectifs :

  • Louer votre bien afin d’obtenir un revenu ;
  • Revendre le bien après rénovation afin d’obtenir une plus-value.
  • Réduire vos impôts, afin de vous aider encore plus, certains dispositifs d’investissement locatif ont été mis en place, il y en a 3.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation. Cette loi favorise la construction de logements neufs dans des zones appelées tendues, c’est-à-dire là où la demande en logements est supérieure à l’offre.

De plus, le dispositif permet l’acquisition d’un logement neuf. Ainsi, le montant de l’investissement ne peut excéder les 300 000 euros. Comme acquéreur, vous vous engagez à louer votre bien à un locataire aux revenus inférieurs à un plafond, qui est fixé par un décret et renouvelé tous les ans, en fonction du lieu d’investissement que l’on appelle le zonage. Le loyer est également plafonné.

La durée de location peut être choisie de 6, 9 ou 12 ans et vous bénéficiez d’une réduction d’impôts sur le revenu sur le loyer. Cette réduction s’échelonne de 12 % à 18 % et 21 % du montant de votre investissement. Prenons un exemple. Vous aurez 63.000 euros au maximum de réductions d’impôts sur 12 ans, calculé pour un bien de 300.000 euros.

Loueur meublé non-professionnel LMNP

Le statut de loueur meublé non-professionnel est une alternatif afin de vous créer un patrimoine et de le défiscaliser. Pour en bénéficier, vous devez acquérir un bien immobilier neuf, meublé et situé au cœur d’une résidence proposant des services. Comme par exemple l’investissement en résidence étudiante, séniore ou EHPAD.

Le bien acquis sera ensuite loué par un bail commercial pour une période minimale de 9 ans à une société de gestion de résidence intégrant des services.

Avec cette méthode, vous pouvez récupérer votre TVA, soit 20 % sous certaines conditions et vous percevez des loyers non imposés pendant plus de 20 ans.

Les revenus locatifs générés sont à déclarer dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux, BIC.

Le LMNP Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard est une option de la méthode du Loueur en meublé non-professionnel.
Afin d’en bénéficier, le bien doit être neuf et doit se situer au sein d’une résidence avec services, comme précédemment. Vous devez également vous engager à garder le bien au moins 9 ans.
L’investisseur qui décide d’acquérir un bien en LMNP Bouvard-Censi a la possibilité de récupérer la TVA, soit 20 % sur son acquisition.

De plus, il permet une réduction d’impôt correspondant à 11% du prix d’achat du logement, dans la limite de 300 000 euros d’acquisition, qui est à répartir sur 9 ans et dans la limite de 33.000 € de réduction d’impôt.

Nous vous donnons maintenant tous nos meilleurs conseils afin de réussir votre investissement locatif.

Choisir son bien

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, selon la zone, les prix peuvent exorbitants. Il est donc essentiel de savoir faire une sélection drastique des biens à acquérir. Ainsi, il faut tenir compte de votre marché locatif local, ainsi que des tendances d’évolution du quartier. Est-il en bonne voie pour gagner en valeur ou au contraire, est-il en train de se dévaloriser ?

Attention également à l’état du bien. Vous pouvez l’acheter neuf, mais il sera évidemment plus cher, ou décider d’investir dans un bâtiment ancien, mais là encore, il se pourrait qu’il y ait de nombreuses rénovations à effectuer.

Ainsi, nous vous conseillons de privilégier la qualité et la rentabilité sur le long-terme.

Location longue ou courte-durée ?

Tout dépend du type de fiscalité et du contrat de location. Si vous optez par exemple pour un bail de 3 ans renouvelable et d’une location meublée au régime LMNP ou LMP, vous serez engagé. Au contraire, afin de générer un profit élevé et rapide, nous vous conseillons de faire de la courte-durée style AirBnB.

Apprenez à négocier et ayez l’œil

Nous n’allons pas vous faire un cours de négociation ni comment estimer un bien, mais nous vous conseillons très fortement de vous informer sur le bâtiment, les rénovations à effectuer, la rentabilité, pourquoi le propriétaire s’en sépare, etc. et nous vous conseillons de toujours faire une offre d’achat en premier.

La gestion de son bien en location

Si vous investissez, vous devrez gérer la location. Cette gestion comprend les besoins de vos clients, les entrées et sorties de locataires, les échanges avec les syndics pour les copropriétés, etc.

Vous pouvez vous charger personnellement de tout cela, mais il vous faudra du courage et du temps. De plus, ce sera gérable si vous possédez un ou deux biens, mais à termes, ce sera compliqué.

C’est pourquoi vous pouvez déléguer ces tâches en contre parti d’une partie des loyers encaissés. Ce sera des professionnels en gestion de bien immobilier qui s’en chargeront pour vous. Vous pourrez également déléguer différentes tâches comme la recherche de locataire, les états des lieux, etc. cependant, gardez à l’esprit que tout cela va créer des frais supplémentaires et seront donc amputer à votre rendement locatif.

Ainsi, vous voyez que l’investissement locatif est un investissement très rentable. Cela demande du temps pour les recherches, de la confiance en vous pour la négociation et l’envie de gérer tout cela. Néanmoins, vous pourrez confier toutes ses tâches soit grâce à vos fonds propres, soit dès lors que votre investissement sera rentable et vous pourrez alors encaisser vos loyers sans rien faire.

Laisser un commentaire

Lorem Phasellus justo id odio Donec