Ouvrir un compte bancaire en ligne

La mobilité bancaire semble compliquée pour les français alors qu’ouvrir un compte en banque n’a jamais été aussi simple. Comment ouvrir un compte bancaire en ligne ?

La loi pour la mobilité bancaire a été votée en 2017. Cette loi, dite Loi Macron, devait permettre aux particuliers de changer de banque plus facilement grâce à un service de mobilité bancaire. Votre nouvel établissement bancaire était censé s’occuper de toutes les démarches, notamment concernant vos différents mandats SEPA.

Cependant, il faut avouer que cette loi n’a pas encore eut le succès escompté. Seul 25% des français pensent changer de banque un jour et  sont encore mois nombreux à franchir le pas. Pourtant, grâce aux banques en ligne et aux néobanques, ouvrir un compte bancaire en ligne est très simple. Et clôturer son ancien l’est tout autant. Alors comment ouvrir son compte individuel simplement et effectuer, soi même, ses démarches de mobilité bancaire?

Ouvrir son compte dans une banque en ligne

Une banque en ligne, aux niveaux administratif et juridique, est soumise à la même réglementation qu’une banque de réseau. L’ouverture d’un compte bancaire et la clôture de celui-ci doivent donc respecter certaines formalités. Pour ouvrir un compte bancaire en ligne, chez Fortuneo, ING ou encore Boursorama, par exemple, vous devez prouver votre identité et votre domiciliation sur le territoire français. Pour cela, pour toute ouverture de compte, il vous sera demandé :

  • Un justificatif d’identité valide : Cela peut être votre carte Nationale d’identité, un titre, ou une carte de séjour, ou un passeport.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois: cela peut être une facture d’électricité, un avis d’imposition, une quittance de loyer ou une attestation d’hébergement.
  • Le dépôt de votre signature.

Suivant les services dont vous aurez besoin, comme une autorisation de découvert, de l’épargne, un chéquier ou un crédit, il vous sera demandé des documents supplémentaires, comme :

  • Le dernier avis d’imposition.
  • Dernier bulletin de salaire (voire les trois derniers ou celui de décembre de N-1).
  • Un contrat de travail.

Ouvrir son compte en ligne dans une néobanque

Les néobanques ne sont, elles, pas toutes des banques. Elles ont, souvent, uniquement le statut d’établissement de paiement, comme le compte Nickel. D’autres détiennent bien une licence bancaire, comme N26 ou Revolut, mai ne proposent ni crédit, ni autorisation de découvert, ni chéquier ni épargne. Ce qui pourrait passer pour une contrainte est en fait un avantage. En effet, la réglementation est donc plus souple et l’ouverture d’un compte simplifiée. Vous pourrez ouvrir un compte rapidement. Il vous sera donc, souvent demandé uniquement :

  • Un justificatif d’identité :
  • Un RIB, pour l’approvisionnement du compte.
  • Un justificatif de domicile pour certaines d’entre elles.

Et pour ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Les particuliers ne sont pas les seuls à pouvoir ouvrir un compte bancaire en ligne. Plusieurs établissements proposent des comptes courants en ligne pour professionnels. Certaines néobanques, notamment se sont spécialisées sur l’offre de comptes pros. Dans ce cas, les papiers demandés seront plus nombreux. On pourra vous demander, en plus :

  • Dernier avis d’imposition.
  • Le numéro de SIREN/SIRET.
  • Un extrait Kbis.

La mobilité bancaire

Nous avons vu qu’ouvrir un compte bancaire en ligne est très simple. Cependant, quand on parle de mobilité bancaire, nous parlons du changement de vos coordonnées bancaires auprès de nombreux organismes comme vos fournisseurs d’énergie, le Trésor Public, éventuellement la CAF et d’autres prestataires.

Je vous conseille fortement de vous débrouiller seul pour effectuer ces changements. L’ensemble des organismes, privés ou publics, sont maintenant disponibles via un compte et un tableau de bord. Vous pouvez modifier votre profil et les éléments de votre compte. Tous vos changements de coordonnées bancaires, pour vos prélèvements SEPA, peuvent être effectués en 1 heure maximum. Ces coordonnées sont en générale confirmées sous 48 heurs. Le faire vous-même est donc plus rapide que d’utiliser un service de mobilité bancaire.

Lorsque tous ces organismes auront changé vos coordonnées bancaires, vous pourrez demander la clôture de votre compte. Comptez 1 moi pour être tranquille.

Le Droit au compte

Enfin, il est possible qu’une banque en ligne refuse de vous ouvrir un compte bancaire. Ce sera le cas, par exemple, si vous êtes fiché auprès de la Banque De France. Il existe plusieurs types de fichage. Si vous êtes fiché FCC (fichier central des chèques), cela signifie que vous êtes interdit bancaire. Vous avez donc émit des chèques qui ont été rejetés, et vous n’avez pas régularisé la situation. En parallèle, vous pouvez aussi être fiché FICP. Cela signifie que vous avez des retards, et des impayés auprès d’un établissement de crédit ou d’une banque, et que vous n’avez pas remboursé votre prêt dans les temps.

Dans ce cas, vous avez deux situations. La première, et la plus simple, est de vous tourner vers une néobanque qui na pas de licence bancaire. Vous pourrez y ouvrir un compte avec RIB et carte bancaire. Vous avez, par exemple le compte Nickel.

L’autre solution est de faire jouer votre droit au compte. En effet, toute banque a le droit de refuser d’ouvrir un compte bancaire à un particulier. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez saisir la Banque de France et demander à bénéficier de la procédure du droit au compte. La Banque de France désignera alors une banque, qui sera dans l’obligation de vous ouvrir un compte assorti des services bancaires de base.

Laissez un commentaire

efficitur. consectetur venenatis ut libero. quis, Donec

newsletter

Holler Box