Quelle banque choisir?

Entre les banques de réseaux, les banques en ligne et les néobanques, il n’a pas toujours simple de choisir. Entre les frais, les services et les préjugés, comment faire le bon choix ?

Le secteur de la banque est en pleine révolution. Les banques en ligne sont venues bousculer les grandes banques de réseaux, il y a une dizaine. Elles ont réussi à prendre une bonne part de marché en jouant sur les frais. Les néo-banques, elles, révolutionnent complètement le secteur en vulgarisant certains services et en apportant de nouveaux services. Mais comment faire le bon choix entre ces trois services bancaires. Comment choisir entre ses trois types de banque, bien différentes.

Les banques de réseaux.

Si les banques traditionnelles ont perdu du terrain et de l’intérêt pour nombre de clients, elles gardent toujours des avantages pour certains profils de client. Le contact avec un conseiller, l’historique de la relation client sont encore des atouts qui ne sont pas à négliger dans le choix d’une banque. Et la banque traditionnelle est la seule à vous offrir cela, à ce jour. Certain réseau comme la Banque Postale ou le Crédit Agricole ont un maillage très intense.

En effet, si vous souhaitez pouvoir échanger régulièrement avec un conseiller, si votre activité nécessite des explications régulières et une certaine confiance, la banque traditionnelle reste indispensable.

Dans le même temps, si vous êtes un investisseur régulier dans l’immobilier, il est, là encore, nécessaire, d’avoir une banque qui vous connaisse, et vous reconnaisse, pour vous suivre.

Enfin, certains d’entre nous, et nombreux, ne s’intéressent pas à la finance, à l’actualité de la banque. Dans ce cas précis, pouvoir s’appuyer sur une conseiller pour prendre une décision sera indispensable.

Les banques en ligne

Les banques en ligne ont bousculé les grandes banques de réseaux dans les années 2000. Elles sont arrivées en proposant la gratuité de nombreux services, dont la carte bancaire. Les banques en ligne sont donc parfaites pour les clients ne souhaitant pas payer pour des services qu’ils estiment ne pas avoir dans les banques traditionnelles. Il faut, de plus, reconnaitre que les banques en lignes offrent des services très pertinents pour compenser l’absence de conseillers et d’agences.

Cependant, les banques en ligne ont surtout parlé aux épargnants. En effet, Boursorama ou Fortuneo, par exemple, proposent des comptes titres et des contrats d’assurance vie aux frais très limités et proposant plus de supports, d’opportunités que les contrats de grands réseaux. La rentabilité de leurs contrats d’assurance vie sont largement supérieurs.

Si vous prenez vous même vos décisions d’investissement, les banques en ligne sont la solution idéale. découvrez les banques en ligne dans le comparateur.

Les néo-banques

Après les banques en ligne, les néobanques arrivent très rapidement. Depuis quelques années, ces nouveaux acteurs proposent des comptes en banque simple avec RIB et carte gratuite, souvent. Si les premières néobanques, comme Nickel, s’adressaient plus aux interdits bancaires et petits revenus, la donne a changé. En effet, les néobanques s’adressent maintenant à toutes les personnes complètement autonomes, n’ayant pas de besoin particuliers. Pour quelques euros maximums, vous bénéficiez d’une carte, d’un RIB et d’un accès à vos comptes.

Mais les néobanques ne s’arrêtent plus là. En effet, ces dernières cherchent à convaincre les nouvelles générations. Des générations qui voyagent, utilisent leur argent de façon complètement dématérialisée. Des banques comme Revolut ou N26 proposent, par exemple, la gratuité des opérations à l’étranger, des virements en devises.

Mais au delà, les néo-banques proposent de nouveaux services très innovants comme la bretonne Max. Ces dernières deviennent des assistants financiers incluant des agrégateurs de compte, des outils de comptabilité pour les indépendants, la gestion autonome de sa carte,la possibilité d’utiliser plusieurs compte via la même application. Bref, pour le coup, une petite révolution dans la gestion de ses comptes.

Le seul inconvénient est qu’avec les néobanques, pas de chèques, ni émis, ni encaissés.

Alors, maintenant, à vous de voir quelle solution vous convient le mieux entre les banques de réseaux, les banques en ligne et les néobanques.

Laissez un commentaire

eleifend ut ipsum ante. Praesent Phasellus libero. Aliquam dapibus justo

newsletter

Holler Box